Identification  

   
   
   

Vous connaissez sans doute les différents types de modèles Porsche qui existent. Pour faire bref, nous avons, dans l'ordre chronologique: les 356, les 911, les 924-944 et 928-968 (Porsche à moteur avant), les 964, les 993, les 996 et la 997. En dehors du type "911" il existe aussi les Boxster (générations 986 et 987), le Cayenne ainsi que la Porsche Cayman.

Cet article est loin d'être exhaustif car il existe des séries limitées, de nombreuses petites différences entre modèles qu'il est parfois difficile de connaître,... Néanmoins si une erreur vous semble s'être glissée quelque part, n'hésitez pas à m'en faire part.



Tout d’abord, les 356 :

La Porsche 356 (pré-A et A) est la première voiture à porter directement le nom de Porsche. Son créateur, Ferdinand Porsche, ne trouvait pas parmi toutes les voitures de son époque celle qu'il souhaitait. Il a donc finalement décidé de la construire lui même ! C'est un savant mélange de formes toutes en rondeurs, d'un moteur générant une puissance étonnante et de la "touche" personnelle qui a fait de Porsche sa renommée. Ferdinand travaillant déjà sur le modèle Coccinelle de Volkswagen, il s'en inspira forcément, mais avec un tout autre esprit. La construction a débuté en 1948 et s'est arrêtée en 1959. De nombreuses versions existent, toutes de plus en plus performantes. Ce sont au total près de 10000 modèles construits.

La 356 B prend la suite avec près de 20000 exemplaires montés entre 1959 et 1963.

La 356 C, quant à elle, fut assemblée de 1963 à 1965

C'est au succès de la 356 que Porsche doit sa renommée car au total, près de 78 000 exemplaires seront vendus ce qui était impensable lorsque le projet débuta. Ferdinand Porsche en fut le premier étonné, et le premier ravi !

356 type A speedster 356 type B 356 type C Cabriolet



Comme tout objet matériel, la 356 avait fait son temps, les ventes commençaient à s'essouffler, et la concurrence l'avait déjà dépassée. Il était nécessaire de faire évoluer l'auto. Le projet s'appela tout d'abord "Type 7" puis 901. Peugeot ayant retenu tous les numéros à position centrale, Porsche fut obligé de changer une nouvelle fois le nom : la 911 était née. On retiendra principalement "Butzi" Porsche, le fils de Ferry et l'arrière petit fils de Ferdinand Porsche, qui, en sa qualité de designer, traça la courbe mythique de la 911. Plus qu'une évolution, ce fut une révolution ! Non pas immédiate car les critiques lui tombèrent dessus dès sa sortie, mettant en avant ses nombreux défauts. Mais petit à petit le public la plébiscita, pour ne finalement plus jamais l'oublier.

La toute première est la 911 2.0 comprenant différentes versions : S, L, T, E. C'est au total environ 36380 exemplaires fabriqués de 1965 à 1969.

On a ensuite la 912 (Coupé, Targa et version E). Environ 32400 modèles seront réalisés de 1965 à 1969.

La 911 2.2 est la version améliorée de la 2.0. Elle a été fabriquée en 1970 et 1971 à 24700 exemplaires environ.

La 911 2.4 a été construite en 1972 et 1973 à près de 26430 exemplaires.


911 2.4 S

La très aimée 911 Carrera RS 2.7 n'a été fabriquée qu'en 1973 à seulement 1590 modèles.

911 2.7 RS

Arrive maintenant la seconde génération de 911 (dite Type "G") car afin de conquérir le marché US, Porsche doit modifier la structure de carrosserie de ses voitures afin d'intégrer les spécifications de sécurité en vigueur aux USA

Les 911, 911 S et 911 Carrera 2.7 sorties des usines entre 1974 et 1977 ont reçu de nettes améliorations par rapport aux premiers modèles. Un peu plus de 37700 exemplaires ont été réalisés.

La 911 Carrera 3.0 est sortie en 1976 et 1977 en version Coupé et Targa à 3690 exemplaires.

La 911 SC a été très appréciée à l'époque car elle fut produite pendant 6 ans (de 1978 à 1983) à près de 57970 unités.

911 SC

Viennent ensuite les 911 Turbo 3.0 et 3.3 construites entre 1975 et 1989 à près de 20000 modèles (existant en version Coupé, Targa et Cabriolet).

La dernière des 911 type "G" est la Carrera 3.2 sortie entre 1984 et 1989 pour un total d'environ 76130 exemplaires.

Mais qu'a donc cette 911 pour qu'on parle tant d'elle ? Elle a tout d'abord une ligne unique comprenant des phares avant ronds ressortant de la carrosserie et des ailes arrières ressemblant à des cuisses de grenouilles. D'où parfois son surnom de "grenouille". Et elle a aussi un moteur rageur aux sonorités incomparables. Un puriste reconnaitra une Porsche arriver du bout d'une rue les yeux fermés, rien qu'en l'entendant !



Comme partout dans l'automobile, un modèle ne fait qu'un temps et le remplacement de la 911 se faisait sentir de plus en plus. Une autre période dans l'histoire de Porsche fut donc la production de voitures à moteur avant. On en distingue 4 grands types : 924, 944, 928 et 968.

Les 924 et 944 furent produite de 1975 à 1987 pour la 924 et de 1981 à 1992 pour la 944 à près de 120 000 modèles. Différentes versions sortiront des usines Porsche, comme la Turbo (924 et 944), la Carrera GT...

924 944 Turbo

La 928 sort parallèlement en 1987 jusqu'en 1996 à 61000 exemplaires. Un deuxième modèle de ce type est également conçu : la 968 montée de 1991 à 1995. Plusieurs versions sortiront également des usines comme la 928 S4 GT, la 928 S, la 968 Turbo S, la 968 S4 CS...

928 GTS 968

Ces Porsche sont souvent boudées par les puristes pour une raison principale : elles ne sont pas dans la lignée de la 911. Qui plus est, "comble de l'horreur", elles sont à moteur avant ! Néanmoins certains modèles commencent à se faire rares et il existe autour de ces modèles, comme autour de la 911, toute une communauté d'automobilistes passionnés. Et contrairement à ce que l'on pourrait croire, les ventes ont plutôt été bonnes.



Malgré le fait que Porsche ait petit à petit voulu remplacer la 911 par les 944 et autres modèles à moteur avant, le public, lui, n'oubliait pas ces 3 chiffres magiques : non, la 911 ne pouvait pas finir ainsi. La troisième génération de 911, dite 964, vit alors le jour en 1989.

Les premières de cette génération sont les Carrera 2 et 4 (en version Coupé, Targa, Cabriolet, Speedster) sorties des chaînes de montage entre 1989 et 1994 à près de 42200 exemplaires.

964 Carrera 2 964 Carrera 4 Targa

Nous avons ensuite les 964 Turbo 3.3/3.6 construites à environ 5380 modèles entre 1991 et 1994.

964 Turbo 3.3

Les 964 ont un peu réconcilié le public sur la 911, mais l'entreprise n'allait pas bien. Non pas au niveau des projets qui évoluaient avec le temps, mais au niveau du management d'entreprise qui, lui, était resté le même pendant toutes ces années. Sans parler des chocs pétroliers successifs qui ont aggravé la situation pour en arriver, vers 1993, au point qu'un changement drastique s'imposait ou bien Porsche faisait tout simplement faillite !


En 1993, Wendelin Wiedeking, le nouveau PDG, réussit l'impossible : tout est revu, les temps de production, d'acheminement, l'organisation des usines, le management... Et sort en parallèle la 993, 4ème génération de 911.

Tout comme les 964, les premières à sortir de ce type sont les Carrera 2 et 4 (comprenant diverses versions, comme la Coupé, la Cabriolet, la 4S et la Targa) à près de 61000 exemplaires de 1993 à 1998.

993 Carrera 2 993 RS

Enfin, la 993 Turbo produite entre 1995 et 1998 à 6310 exemplaires.

993 Turbo

Et ce fut un véritable succès ! Tous les indices sont dans le vert, Porsche est reparti pour un tour ! La 993 fut plébiscitée par un public qui savait maintenant ce que signifiait Porsche. D'une génération à l'autre, ce sont toujours - ou presque - les mêmes modèles qui sortent, et pourtant personne ne s'en lasse.



La 5ème génération de Porsche, après le 993, porte le nom de 996. Celles-ci marquent la fin de la période des moteurs refroidi à air. Certains puristes diront que Porsche s’est arrêté à la 993 Turbo (devenue ainsi un modèle renommé car doté d’un moteur qui a vraiment "de la pêche" !). Et oui, en faisant évoluer les modèles, c'est-à-dire aussi les techniques utilisées, il y a parfois des caps à passer. Il n'était plus possible, ici, de garder un moteur refroidit par air, sans quoi les performances recherchées, n'auraient certainement pas été aussi bonnes.

La 996, comme les précédentes générations, commence par les modèle de Carrera 2 et 4 (type 3.4) en 1997.

996 Carrera 2 3.4

Suivent : la GT3 en 1999 ; la 996 Turbo en 2000 ; les 996 Carrera 2 et 4 (type 3.6) en 2001 ; la Cabriolet et la Turbo cabriolet ; la Targa et la Carrera 4S. La fabrication de la 996 est arrêtée depuis la sortie de tous les modèles de la 997.

996 Carrera 4S

996 GT2

996 GT3 Version 1

996 Turbo

A son tour, la 996 est un véritable succès. Les ventes atteignent presque tous les mois des records. On a d'ailleurs bien compris avec la 996 tout le travail des ingénieurs car contrairement à la 993, la génération 996 a eu droit à un relooking au milieu de son cycle de vie, passant ainsi du type 3.4 au type 3.6. Chacun des deux types comprenant l'ensemble des modèles cités ci-dessus, à l'exception de la GT2. Mais chez Porsche, la GT2 est un modèle à part...


Tant de succès ne peuvent s'arrêter en si bon chemin. Et, sans délaisser la 911, Porsche élargit sa gamme.

La Boxster n'est donc pas dans la lignée des 911. En effet, c'est une stricte 2 places à moteur en porte-à-faux arrière. Elle existe en différentes versions comprenant la 2.5, la 2.7 et la S pour la génération 986. La fabrication a commencé en 1996 (prototype en 1993) jusqu'en 2002.

Boxster génération 986

La Boxster fut bien entendu boudée par les puristes qui la décrivent comme une Porsche d'égoïste étant donné qu'elle n'a que 2 places. Mais Porsche avait cette fois prévu et murit son coup car la Boxster fut encore un succès. Seulement cette voiture touchait un public différent, avec des prix d'entrée de gamme moins chers que pour la 911.

La seconde génération de Boxster, portant le numéro 987, possède deux versions : 2.7 (dite version de base) et S. La fabrication a débuté en 2002.

Boxster génération 987

Cette évolution a permis de corriger les critiques faites à la précédente, notamment pour son look (je pense surtout aux phares) qui était trop proche de la 911. Hé ! La Boxster empiétant sur les plates-bandes de la 911 ?? Inimaginable, vous pensez bien...



Autre modèle dans la politique d'élargissement de la gamme : le Cayenne.

Même si personne n'a définit la chose, vous constaterez que c'est la seule Porsche à être au masculin. Bon, certains diront "la", mais pour moi (ce n'est que mon avis, hein !), le masculin sonne mieux.

Cette Porsche se distingue très nettement des autres car il s'agit d'un... SUV ! Cela peut surprendre et en a surpris plus d'un. Certains puristes ont senti le désespoir les envahir à voir un 4x4 débarquer avec ses grosses roues manquant de charme et son moteur à l'avant. Mais la stratégie de Porsche fut une nouvelle fois un succès commercial. Pourquoi ? Pour la même raison que pour la Boxster : en ciblant un public différent, d'autant plus qu'à cette époque c'était la mode des 4x4.

Il en existe quatre types : La Cayenne de base (V6), la S, la Turbo et la Turbo S. La fabrication a débutée en 2002 (?).

Cayenne

En juin 2007, Porsche a annoncé la sortie d’un Cayenne Transsyberia. Ce modèle a été créé spécialement pour le tout terrain dans des conditions extrêmes.

Depuis 2009 le Cayenne a évolué en "type 2", si je peux me permettre d'appeler cela ainsi. Il s'agit d'une évolution légère du look ainsi que de la motorisation. A titre de comparaison, c'est comme l'évolution de la 996 passant du type 3.4 au type 3.6.

Cayenne S

Il faut également noter le modèle Cayenne GTS, sortit en dernier, tout simplement le plus puissant de tous !



Nous voici arrivés à la 6ème génération de la 911 : la 997. Et encore beaucoup de changements. Du nouveau dans le look qui reprend les phares ronds (les fans ont été entendus !) abandonnés sur la 996  ainsi qu'un moteur toujours plus performant. Les différents modèles sont toujours, dans l'ordre : Carrera 2 (dite Carrera coupé), Carrera S coupé, Carrera cabriolet, Carrera S cabriolet, Carrera 4, Carrera 4S, Carrera 4 cabriolet, Carrera 4S cabriolet, Turbo, Turbo cabriolet, GT3, GT3 RS et GT2 Ouf!

La sortie officielle a été annoncée en 2004 et la commercialisation a commencé en 2005.

997 Carrera 2 997 GT3 997 Turbo Cabriolet

La "version 2" de cette génération a vu - comme pour la 996 - une légère évolution du design et de la motorisation, mais surtout un certain retour aux sources : il s'agit principalement d'un détail de taille pour les puristes : le retour de la bande arrière rouge reliant les feux, qui plaisait tant sur la 993 mais qui avait disparu avec la 996. Décidément, cette génération de 997 semble convenir à tous les avis !


Toujours (encore ?!) dans l'élargissement de la gamme, voici venue la Cayman. Le nom de cette Porsche est assez curieux, mais c'est justement ce qui fait son attrait. Porsche n'hésitant pas d'ailleurs à faire venir de vrais caymans lors des diverses présentations ! Elle possède un style bien à elle qui la différencie de la Boxster et de la 911, notamment par la présence d'un hayon arrière qui permet d'accéder à un petit coffre arrière sans ouvrir l'ensemble. Petit conseil en passant : évitez de mettre les chocolats, cadeau pour mamie, dans ce coffre... Avec le moteur en dessous, vous risqueriez de retrouver vos chocolat sous une toute autre forme... Préférez le coffre avant !

Mais les puristes (haaa, toujours eux !), trouvent encore matière à râler, et pour une fois, ils ont raison de s'inquiéter. En effet, les prix de la Cayman s'approchent de trop près de ceux de la 911. En faisant le comparatif des motorisations et des prix, on peut se demander, entre une 911 entrée de gamme et une Cayman, qu'est ce qui en vaut le coup ? Et si Porsche prévoyait de remplacer la 911 petit à petit comme cela avait été le cas avec les 924 et autres 928 ? Cela semble peu probable, mais seul l'avenir nous le dira...

La Cayman compte deux modèles : la Cayman S et la version de base (2.7) sortie après la S !

Les premières photos sont sorties en juin 2005 et la vente a débuté en 2006.

Cayman Cayman S


Après 7 ans de bons et loyaux services, la 997 se devait de laisser la place. C'est en août 2011 que Porsche annonce la sortie de la 7ème génération de 911 dite 991. La commercialisation débutera en 2012 avec, comme d'habitude, la Carrera & Carrera Cabriolet pour débuter la série.

 991 

991